Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? sTremInG vF {⊰2019⊱} FiLm cOmpLeT [VF] Francais

Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? sTremInG vF {⊰2019⊱} FiLm cOmpLeT [VF] Francais

Regardez Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? Film Streaming Gratuit. Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? peut être regarder pour vous inscrire gratuitement.


Date de sortie :
Durée : 99 Minutes

Par: UGC Distribution
Réalisateur: Philippe de Chauveron, Philippe de Chauveron

Genres : Comédie, Drame

Acteurs : Christian Clavier, Chantal Lauby, Élodie Fontan, Frédérique Bel, Julia Piaton, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Emilie Caen
QUALITÉ : DVD RIP

Note :

SYNOPSIS ET DÉTAILS:
Le retour des familles Verneuil et Koffi au grand complet ! Claude et Marie Verneuil font face à une nouvelle crise. Leurs quatre gendres, Rachid, David, Chao et Charles sont décidés à quitter la France avec femmes et enfants pour tenter leur chance à l’étranger. Incapables d’imaginer leur famille loin d’eux, Claude et Marie sont prêts à tout pour les retenir. De leur côté, les Koffi débarquent en France pour le mariage de leur fille. Eux non plus ne sont pas au bout de leurs surprises…


Bande d’annonce : Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? Streaming VF



Tags: Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? Streaming VF, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? youwatch, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? streaming gratuit, voir Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? en streaming, regarder Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? streaming vf, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? streaming vostfr, télécharger Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? gratuit


SYNOPSIS : Pagina
streaming : Pagina
Bande d’annonce : Pagina

Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? Film streaming hd complet

[Mis à jour le 06 février 2019 à 16h06] Et si Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? réussissait son pari en surpassant son prédécesseur ? Pour l’instant les jeux ne sont pas faits mais après une semaine, les nouvelles aventures de la famille Verneuil ont déjà battu l’un des chiffres du premier volet. Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu 2 a attiré 2,15 millions de spectateurs dans les salles obscures, le tout en comptabilisant les avant-premières. C’est 470 000 de plus qu’en 2014. Egalement, il s’agit du 13ème meilleur démarrage de l’histoire du box-office français. Pour rappel, Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu avait réuni plus de 12 millions de spectateurs. Bien que ce résultat semble encore loin, le deuxième opus peut avoir quelques espérances avec l’arrivée des vacances d’hiver et l’exploitation du long métrage qui devrait avoir une longue durée.

Bonne ambiance sur le tournage

Dans un film documentaire dédié aux coulisses du tournage de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? ainsi que sa suite Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? diffusé sur TMC le 29 janvier 2019, on a pu découvrir l’ambiance qui régnait sur le plateau. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’ambiance était bon enfant puisque c’est une véritable famille qui s’est créée au moment de tourner le premier film de Philippe de Chauveron. Improvisations, blagues, cris… L’énergie des acteurs était débridée et a permis à tous les comédiens de s’amuser sur le tournage tant et si bien que lors de leurs réunions pour mettre en boîte la suite, ils étaient tous très heureux de se retrouver.

Comment Christian Clavier a agi pour faciliter le tournage 

Au micro de Europe 1 le 27 janvier, Ary Abittan est revenu sur l’apport non négligeable qu’a eu Christian Clavier dans Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu et sa suite. Dans le premier film, ce dernier avait refusé de rencontrer ses confrères avant de filmer. Selon Ary Abittan, cette action n’est pas étrangère au succès de la comédie : “C’est un homme pour qui l’humour, c’est sérieux.” D’ailleurs, le comédien s’est montré très reconnaissant envers Christian Clavier quant à son apport lors des tournages des deux longs métrages : “Il nous a tous tiré vers le haut, parce qu’il connaissait les répliques de chacun. Il était très concentré. Il nous a donné cette force-là d’improviser, d’écouter. Et cette ambiance qui a régné sur le plateau a servi le film.”

Dans une interview accordée à Allociné et publiée le 30 janvier, Christian Clavier explique que dans Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu “les préjugés sont toujours là mais ils sont un peu moins forts… Il y en a d’autres qui arrivent…” L’acteur explique par ailleurs que “l’époque dans laquelle on est est extrêmement compliquée pour la comédie. Je pense que d’avoir ce réflexe pavlovien presque d’aller vérifier ce que les gens pensent de nous. Avant, on faisait les choses pour nous en espérant que ça allait plaire […] Il faut arrêter d’attendre l’assentiment des autres.”

Le tournage a tissé des liens

Qu’est ce qu’on a encore fait au bon dieu arrive au cinéma ce mercredi 30 janvier 2019. A cette occasion, le casting a joué le jeu de l’interview groupée pour le site Aufeminin.com le 29 janvier. Les différents acteurs et actrices ont notamment abordé leur expérience de tournage. Les comédiennes (Frédéric Bel, Julia Piaton, Emilie Caen et Elodie Fontan) ont évoqué leur meilleur souvenir : “Arriver le premier jour et de sentir que l’on se retrouve et qu’on va s’éclater pendant 1 mois et demi. Tout de suite on a été heureuses de se retrouver.” Afin de compléter ce ressenti, les comédiens (Medi Sadoun, Frédéric Chau, Ary Abittan et Noom Diawara) ont admis que le pire souvenir était “le dernier jour lorsque tout s’est terminé.” 

De plus, les acteurs ont révélé que cette aventure leur a permis de créer de véritables liens : “Il suffit de regarder le journal de nos téléphones respectifs pour voir que l’on s’appelle tous les jours. Nous sommes aujourd’hui des vrais frères.” Des propos qui viennent confirmer la bonne humeur qui a régné autour de la production de Qu’est ce qu’on a encore fait au bon dieu ? Au-delà de l’humour et des rires, le film se pose aussi comme le vecteur d’un message prônant l’ouverture aux autres. Un fait mis en avant par Ary Abittan lors de son passage sur les ondes de Europe 1. Le comédien a notamment annoncé que le long-métrage est “une ode à la tolérance” et que les téléspectateurs vont se retrouver dans les personnages. “Le message de ce film est formidable : c’est que la France est un pays magnifique. Ce film est une ode à la tolérance. Moi, c’est ce que j’ai vécu à Sarcelles dans le quartier, où on se vannait tous ensemble. Il n’y avait pas juif, musulman, Chinois ou noir […] Sarcelles m’a tout donné. C’est une richesse.”

Premier succès au box-office des Halles

Alors que Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu est promis à un très bel avenir au box-office français suite au succès monumental du premier film en 2014, nous n’avons pour l’heure qu’un premier indicateur chiffré avec le nombre de billets vendus lors de la première séance de 9 heures à l’UGC des Halles. Sans surprise, le film termine en tête avec 60 curieux réunis lors de la première séance du matin en France. La suite dépasse ses concurrents du jour Les Estivants (36 places vendues) et Si Beale Street pouvait parler (27 tickets). Nous attendons bien sûr les échos des premières séances parisiennes qui devraient arriver sous peu.

Quelle est l’intrigue de ce nouveau volet ? 

L’équipe qui avait fait le succès de Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu est de retour dans sa suite, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu. Toujours sous la direction de Phillippe de Chauveron, la famille Verneuil doit faire face à une nouvelle crise. En effet, Rachid, David, Chao et Charles veulent tenter leur chance à l’étranger avec femmes et enfants. Une décision qui n’est pas du goût de Claude et Marie Verneuil. Ces derniers vont tout mettre en oeuvre pour éviter un tel chamboulement. Côté casting, Christian Clavier et Chantal Lauby sont de nouveau dans la peau des parents Verneuil. Medi Sadoun, Ary Abittan, Frédéric Chau et Noom Diawara reprennent, quant à eux, leurs personnages de gendres déjantés. 

Avec son équipe originale au grand complet, ce nouvel opus voit l’arrivée d’un renfort de poids en la personne de Claudia Tagbo. L’humoriste incarne Nicole, la sœur de Noom Diawara. Celle-ci s’apprête à épouser Viviane (interprétée par Tatiana Rojo). A cette occasion, les Koffi débarquent en France. Pascal N’Zonzi reprend son personnage d’implacable patriarche, accompagné de Salimata Kamata dans le rôle de son épouse. Les interactions entre ces différents protagonistes promettent des scènes hilarantes. Reste à savoir si Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu connaîtra un succès semblable à celui de son prédécesseur.

Films Recommandés

10 thoughts on “Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? sTremInG vF {⊰2019⊱} FiLm cOmpLeT [VF] Francais

  1. Forts de connaissances en management en sciences de gestion en économie et en droit les bacheliers STMG peuvent envisager des poursuites d’études diversifiées

  2. Le bac STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion procure un bon bagage économique et technologique pour un départ en BTS ou en DUT mais aussi en écoles ou en universités

  3. Les sortants de STMG ont le choix entre une large palette de métiers principalement du secteur tertiaire et pour la plupart accessibles après un bac2 ou 3

  4. Forts de leurs connaissances en gestion en économie et en droit les bacheliers STMG peuvent envisager différentes poursuites d’études en BTS et DUT surtout mais aussi classes prépa en écoles ou à luniversité

  5. En 1re et terminale la voie technologique est organisée en séries STMG ST2S STHR STI2D S2TMD STL ST2A STAV Il y a des cours communs et des spécialités qui dépendent de la série que vous avez choisie

  6. Le baccalauréat Management et Gestion de la voie technologique du lycée Bac STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion est un des baccalauréats technologiques proposés en France

  7. Guide méthodologique – Etude de gestion – 1e STMG 2 Calend ie de éalisation de l’étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer

  8. Ma série n’a pas une très bonne image Les gens pensent qu’on y vient par défaut parce qu’on n’a pas pu aller en S ES ou L Limite qu’on est des bons à rien

  9. Le BTS management des unités commerciales est accessible à tout titulaire dun baccalauréat bac STMG bac pro commerce bac ES Accès sur dossier voire tests etou entretien Accès sur dossier voire tests etou entretien

Comments are closed.

Back to Top